Film "L'hôtelier de la forêt : le Pic noir fait des logis"

Cette séquence vidéo présente 2 minutes d'extraits du film.

 Ce film montre un exemple extrêmement concret de la notion de biodiversité.


 Le Pic noir a un bec d’environ 7 cm, véritable ciseau à bois qui lui sert à creuser le tronc de grands arbres afin d’y construire sa loge, profonde de 50 à 60 cm et d’un diamètre d’au moins 20 cm.

Ces loges sont convoitées et utilisées par d’autres animaux ; au moins 43 espèces animales différentes comme les abeilles, écureuil, petites chouettes, martre, mésanges…

Pour ces espèces, un logis déjà construit, un abri tout fait, est une véritable aubaine. 

Le Pic noir favorise ainsi l’installation de ces espèces et contribue à l’accroissement de la biodiversité en forêt.


Sur la base d’un scénario écrit par le réalisateur, Gérard PONTINI, ce film de 9 minutes est volontairement léger et humoristique pour bien faire passer le message de l’importance de la biodiversité.

L’association Scénarios Ethiques et Thoc est le producteur de ce troisième film animalier.


Obtenir le film

Le film est disponible à la vente. Prix :

- Particuliers : 10 € + frais de port 2,50 €.

- Ecoles : 15€, droits de diffusion inclus

Pour tout autre organisme, nous contacter.

Contact :gerard.pontini@orange.fr

Les deux films sur le Pic noir ont été rassemblés dans une même clef USB en bois de 16 Go, protégée dans un magnifique coffret en bois label FSC, au prix de 25€ pour un particulier.

Quelques images du film :

Arrivée du pic noir à la loge en creusement.

Les frelons occupent une loge de pic noir. Ils ont réduit l'entrée pour leur confort.

Un écureuil occupe une loge de pic noir. On peut constater la bonne orientation de la loge au soleil levant.

Une martre occupant la loge d'un pic noir (Photo : Jacques Rivière).

Le réalisateur du film à l'affût.

Choucas des tours utilisant une loge de pic noir.

La sittelle torchepot a maçonné l'entrée de la loge, avec de la boue, la loge du pic noir qu'elle s'est appropriée.

Relai de creusement de la loge : le mâle laisse la place à la femelle.

Pic noir mâle creusant la loge dans le fût d'un hêtre : la couleur claire du bois confirme le travail en cours du pic.